L’ELEVAGE

L’encaste Partido de Resina aujourd’hui

 

La finca

La finca Partido de Resina qui accueille les toros du même fer, anciennement Pablo Romero, se trouve à 45 km de Séville, sur la commune d’Aznalcazar, près de Villamanrique de la Condesa. Sise dans les marais de l’Aljarafe, dans le parc naturel protégé du Coto de Doñana, elle compte 350 hectares. Elle appartient depuis 1997 à Antonio Morales, dit «El Tico». Deux employés sont affectés à plein temps sur l’élevage : le mayoral Joaquín Morera et le vacher Moisés. José Luis Algora, vétérinaire, assure   le   suivi   sanitaire   de   l’élevage   et   la   gestion    administrative. En plus de l’élevage et de la vente de toro de lidia, la ganaderia Partido de Resina compte sur une seconde activité qui complète ses revenus financiers. Il s’agit d’une activité d’agritourisme, organisé par l’agence Artetur.

 

L’élevage

L’élevage compte en janvier 2017 425 têtes de bétail. Ce nombre se décompose de la façon suivante :

– Toros : 13

– Novillos : 47

– Erales : 42

– Añojos : 45 (2016)

– Añojas : 27 (2016)

– Vaches reproductrices : 132

– Sementales : 7

Ces animaux se répartissent entre 12 familles génétiques. A ce jour, l’élevage possède une «qualification totale», c’est-à-dire qu’il ne souffre d’aucune pathologie (brucellose, tuberculose ni aucune autre). Un contrôle sanitaire est régulièrement effectué concernant notamment des campagnes de déparasitage et de vaccinations. José Luis Algora, vétérinaire de l’élevage, précise qu’aucun problème ou maladie n’est apparu au cours de ces trois dernières années.

 

 

 

Connexion
Page Facebook
Facebook par Weblizar Powered By Weblizar